Katmandou

Katmandou, la capitale du Népal, est avant tout un rêve. De l’imaginaire hippie a l’œuvre de Barjavel, son nom emplit les cœurs et les songes de voyageurs venus du monde entier. En pensant à Katmandou, on imagine le gros village ferme, niché dans une vallée au creux des montagnes que découvrirent les premiers hippies dans les années 50.

Dommage que la chape de pollution empêche aujourd’hui bien souvent de voir l’Himalaya depuis la capitale. Car en 40 ans s’est construit autour du petit village de temples en bois, une métropole qui compte aujourd’hui 2 millions d’habitants. Et Katmandou, enclavée entre deux chaînes de montagnes, n’a pas su comment accueillir tout cet exode rural.

C’est pourquoi les banlieues sont un amoncellement de battisses de fortune peu réussies et les artères, trop étroites, sont toujours embouteillées. Cependant, Katmandou reste un endroit charmant et dans nombre de ses quartiers il fait bon se promener, ce qui est rare dans une capitale du tiers-monde. On peut encore y trouver dans les ruelles étroites ou sur les placettes ou trône toujours un temple ou un autel cette flamme d’inspiration qui brûlait jadis et palpite encore et cette omniprésence d’un dieu aux mille yeux qui dort ici.

Katmandou : nos destinations et visites

Katmandou : tous nos circuit​s